Avec la création de l’Épicerie fine du Marlenberg en octobre 2020, Michèle et Michel Burg ont concrétisé un projet patiemment mûri : déployer une offre de produits complémentaires à ce que propose la boucherie-charcuterie-traiteur familiale, une institution à Marlenheim. Le fil conducteur du nouveau point de vente, voisin de la boucherie, « les bons produits dont on connaît les producteurs, comme ceux du Pays Basque ». La création de l’épicerie permet à la boucherie de gagner de l’espace et surtout, de déployer une offre nouvelle propre à ravir les gourmets et gourmands.

La fromagerie Tourette et ses fromages affinés au Marché-Gare, reste le partenaire privilégié des Burg. Un deuxième rayon de charcuteries sèches sélectionnées pour leur qualité, présente des jambons basques de la vallée des Aldudes de Pierre Oteiza, des jambons de Bigorre, du Massif central, ou espagnol comme ceux de Don Bardem, les jambons italiens de Parme ou ceux de San Daniele.

Cette offre exceptionnelle est complétée par des saucissons secs de ces mêmes régions. L’épicerie fine vous propose les fameux foies gras de la Maison Georges Bruck, qui porte la renommée du foie gras de Strasbourg à travers le monde entier, accompagnés de terrines de viande. Les foies gras « maison » de Michel Burg, fabriqués dans l’atelier voisin trônent en bonne place dans le nouveau magasin. L’Épicerie fine du Marlenberg propose également des pâtes fraîches italiennes ou des pâtes locales nommées « finesse d’Alsace » élaborés par Philippe Heimburger, un autre voisin.

Au rayon moutardes et condiments, les Burg présentent le « Domaine des terres rouges » de Mietesheim. Les vins présentés sont essentiellement des vins bio et sans sulfites et bien entendu, des crus des vignerons de Marlenheim.

L’Italie est à l’honneur par les huiles d’olive et vinaigres balsamiques, sauces tomate, pâtes et risottos ; quant à l’Espagne elle se distingue par un rayon de conserves de poisson haut de gamme. Les produits de la maison Oteiza se déclinent en plats cuisinés, terrines ou piment d’Espelette.

La Vendée est représentée par la conserverie Gendreau “la Perle des Dieux” avec des sardines millésimées et tartinades. Un air de Méditerranée souffle à Marlenheim avec la présence de la conserverie Sétoise d’Azaïs Polito qui propose ici, ses soupes de poisson, bouillabaisse ou riz spéciaux.

Pour les saveurs sucrées, l’épicerie fait confiance à la maison de Chocolat Weiss de Saint-Etienne, ou les amandes ou noisettes enrobées de chocolat et glaçage de la maison de Saint-Maur « Médicis» sont de purs délices. Les confitures de Westhoffen de Dom Saveurs qui présente ses confitures et chutneys, inventives et artisanales. On trouve aussi les confitures de La Hoube ou une pâte à tartiner locale ainsi que les confitures, chutneys ou tartinades de l’Épicurien, une maison familiale et artisanale située dans l’Hérault. Le miel vient de Westhoffen.

Les cafés en grains, moulus ou en capsules viennent de chez Café Reck, maison strasbourgeoise de renom. Les thés ou tisanes proviennent de la maison Dammann et frères (depuis 1692), l’Atelier du primeur, le meilleur des fruits et légumes transformés.

Au rayon cadeaux la vaisselle alsacienne provient de la poterie Siegfried Burger de Soufflenheim ou alors de chez « Janala et Seppala » de Zimmerbach, dans la Vallée de Munster. Vous y trouverez des paniers à garnir et à personnaliser et pour finir une édition locale de cartes à graines des « Éditions de Mai » de Marlenheim, qui complète cette belle collection de découvertes.

A l’Épicerie du Marlenberg, on peut se réjouir du meilleur et pour tous les budgets. Il est possible de s’offrir de grands plaisirs pour des budgets maîtrisés ! C’est passionnant d’offrir ces découvertes à nos clients ! », conclut Michèle Burg.